l’Animation en Corée du sud – Canimal

Vous n’êtes pas sensés savoir que la Corée compte parmi de nombreux pays qui  ont depuis longtemps croquer à pleine dents dans le monde merveilleux de l’animation 3D. Vous découvrirez dans cette série d’article la fine fleur de ce que l’on peu trouver dans le pays.

——————————————————-


Aujourd’hui je vais vous parler des petits nouveaux du secteur, j’ai nommé les Canimals ou 캐니멀 (composition de « Can », venant de la désignation des canettes de boison en anglais et d' »animals » désignant le caractère animalier de la série).

52 épisodes dans un format HDTV de 7 minutes chacun. Sur les écrans depuis Mars 2011 le développement de cette série fait suite à la série Pucca qui rencontra un joli succès.

Cette série est produite par VoozClub (Corée du Sud) fondée en 2009 par Calvin Kim et  co-produite par BRB Internationnal (Espagne) / Screen21 (Espagne) / EBS (Corée du Sud) / Aardman (UK).

Les episodes sont bien dynamique et propose du comique de situation, comme dans le classique du genre, « Tom & Gerry ».  Les scénarios sont riche de fantaisie, même si l’environnement semble n’y laisser guère de place. C’est sans compter sur l’inventivité des personnages de la série qui la rende si attachante.

Les Personnages:

« Ato », le Bon chien du groupe. Noble, affectueux, joueur, il s’amuse d’un rien et semble souvent dans les étoiles. Sa mémoire à court terme le plonge souvent dans des situations périlleuses.

« Mimi », la caniche narcissique  à souhait, Fashion victim comme pas deux. Elle est possessive et pense que tout le monde l’aime.

« Uly », un bon gros toutou, qui, à la différence de Ato, ne fait pas vraiment dans la douceur. Il ne résonne qu’après avoir agit, mange comme un cochon tout ce qui passe sous son nez. Il aime en secret Mimi (malgré qu’elle ne voit que ces défauts).

« Fizzy » est un chat cleptomane et plus sa brille plus ça l’intéresse. Attention son agilité n’a d’égal que sa soif de trésors.

« Nia » est naïve, peureuse mais tellement  intéressante. Oz adore la taquiner, à ces dépends.

« Oz » une chatte des plus mignonne, elle détient de nombreux trait propre à son espèce.  Sauvage, imprévisible, rebelle elle déclenche souvent des situations ubuesques.

Le Caméléon, curieusement absent du site officiel est pourtant bien présent dans la série. Il possède l’aptitude de se rendre invisible et jouie d’une immense langue qui lui permet d’attraper toute sorte d’objet que les autres canimals aimeraient bien avoir.

« Pow », un hibou assez drôle, qui non content d’être le seul à savoir voler, sait aussi hypnotiser les autres personnages, le plus souvent pour les évanouir et en profiter pour récupérer ce qu’il convoite.

« Lion », introduit dans la dernière saison, forcément avec du caractère lui aussi, mais qui contient aussi une bonne dose d’égocentrisme.

« Olive », introduite elle aussi dans les derniers épisodes.Mais pour ma part je ne le connais pas encore.

Lors du LIMA Show à Las Vegas des chaines comme M6, France 3, ou encore TF1 montrèrent un vif intérêt pour cette série, que nous retrouverons certainement sur le territoire français dans les prochaines année. L’Argentine ou encore le territoire Nord Américain, on déjà passé des contrats de diffusion.  Le tout pour environ 4 Million $. Une belle réussite qui présage un bien bel avenir pour cette licence. De plus comme les protagonistes ne parles pas, c’est d’autant plus facile pour Voozclub d’exporter sa série à travers le monde. Exit l’étape de doublage

La série:

Générique d’ouverture sur la chaine EBS:

Générique de fin sur la chaine EBS:

Le générique plus marqué US:

Quelques Bonus:

Extrait:  « Les Canimals à l’école »

Un épisode complet: Fizzy en explorateur du monde sous-marin.


Les Danses:

En effet cette fois il n’y a pas à proprement parler de chansons, (à part celle du générique) car nos amis les Canimals grognent, miaulent, aboient, mais ne parlent pas.

Les fonds d’écrans:

1, 2, 3

4, 5, 6

Business is Business:

Les Canimals ne jouissent pas de la même aura que Pororo c’est certain, cependant comme leur univers se place dans le monde réel, les annonceurs peuvent beaucoup plus facilement les utiliser pour mettre en avant les  marques que nous côtoyions ici tout les jours (petit clin d’œil à la chaine de boulangerie « Tous les jours » tiens…^^).

  • Exemple avec l’autre chaine de magasin concurrente, j’ai nommé « Paris Baguette », de loin la plus connue d’entre toute:

Sous forme de Mugs, de crayons, de T shirts ou encore de coussins, on en trouve pour tout les goûts:

  • Ou encore sous forme d’application pour iPhone ou Androïd. Appli simple pour enfant bien sur, mais ou les personnages répète les phrase de l’utilisateur ce qui rends l’application assez ludique:

Pour jouer avec la plus jolie des personnages de la série.

  • La dernière application pour les anniversaires:

  • Sous forme d’une application de type agenda au couleurs de la série.

Le point de vue du graphiste:

Le design des personnages étant assez épurés, on peu se demander au premier abord, pourquoi les avoir intégrés dans des décors réel ? Et bien certainement parce que ces décors sont plus facilement appréhendables en terme de temps de production. Les personnages tout comme les enfants connaissent bien ces environnements familiers. De plus ils sont cadré à leur hauteur, ce qui les rapproche encore un peu plus.

Cette série se base sur du Compositing, du Camera mapping parfois aussi, qui permettent de s’affranchir de lourds temps de calculs, comparé à d’autre série ou il faut créer les décors en full 3D. Certes il y a un gros travail de retouche, d’échantillonnage couleur, ou encore de rotoscoping, mais le résultat en vaut vraiment le coup. Le rendu d’éléments réel refait en 3D pour des besoin d’intégration à l’animation, est aussi bien réussie et desservie par un bon rendu, qui lie à la perfection les éléments réels avec les personnages virtuel.

Forcément il fut nécessaire d’investir dans un studio de prise de vue, afin de faire de bon shoots du décors. Mais comme vous le savez peux être, les Drama coréens ou encore les galeries de présentation / visite d’appartement neuf (véritable showroom de votre futur appart) montre bien à quel point les coréen se donne pour consigne de tout géré dans les moindres détails. Alors c’est sûr il y a un petit coté « sitcom », mais ça passe tout de même bien mieux que ce qu’on peux voir en France.

Les couleurs sont bien maitrisée, la musique soutient admirablement l’ensemble et les histoires fournissent pas mal de rebondissements, que demander de plus.

Les personnages sont bien animés comparé à d’autres personnages comme Hello Kity dans la série Hello Kitty & ses Amis » de Sanrio Digital, Dream cortex et Carrere Group que l’on peux trouver en France actuellement.

Je préviens tout de suite que la comparaison avec Hello Kitty est purement fortuite. C’est juste que le niveau de détails graphique (modélisation uniquement) semble être du même accabis que pour les Canimals. L’animation elle est tout autre et les Canimals sont bien mieux animés au demeurant. La licence Hello Kitty aurait sans doute mérité mieux, mais bon là c’est un autre débat.

Je ne sais comment va évoluer la série, mais le futur semble prometteur. La série a été très bien accueilli ici en tout cas. Seul l’avenir nous le dira.

Prochain article à venir sur « 따개비루 ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s